20.6.14

Importante délocalisation des spots publicitaires français

Une alerte lancée par la Fédération des Industries du Cinéma, de l’Audiovisuel et du Multimédia prévient sur une forte délocalisation des films publicitaires français. De nombreuses publicités sont réalisées à l’extérieur du territoire français… par soucis économique.


Le chiffre est étonnant : 60 % des spots publicitaires sont tournés à l’étranger. C’est lors du Festival International de la Publicité, à Cannes, que la FICAM s’est intéressée à la localisation des productions des films publicitaires effectués en 2013, par des sociétés publiques, parapubliques françaises ou ayant eu un soutien de l’Etat.

Sur 75 films publicitaires, 25 ont été réalisés à l’étranger, pour des raisons économiques. En effet, la main d’oeuvre beaucoup d’un coût plus faible à l’étranger qu’en France pousse les sociétés spécialisées à y négocier des contrats. 

Dans certains pays comme la Roumanie ou encore la République-Tchèque, la réglementation est plus flexible, optimisant la durée de travail quotidienne. Les journées de shooting sont donc moins nombreuses. 

Le résultat est sans appel : c’est une perte considérable d’argent pour le secteur, qui monte à 2 millions d’euros. 4 000 jours de travail sont également perdus pour ceux qui travaillent dans le métier. 

Une mesure telle que la création d'un comité d'éthique consultatif serait positif pour le secteur de la publicité. Une idée que la FICAM a proposé récemment.