6.1.14

4,6 millions de comptes Snapchat piratés pendant la nuit du réveillon

L’application Snapchat qui permet d’envoyer des photos ou des vidéos instantanément à ses proches, visibles seulement pendant 10 secondes maximum, a été victime de piratage lors du réveillon, laissant alors 4,6 millions de comptes Snapchat à découvert sur internet.

Lancée en septembre 2011 par deux jeunes étudiants de Stanford dans leur vingtaine, c’est l’application mobile la plus téléchargée ces derniers mois en France qui a été victime d’un bad buzz pendant la nuit du réveillon.

Avec près de 200 « snaps » envoyés par jours, les utilisateurs, en partie des jeunes, privilégient aujourd’hui les snaps plutôt que les textos. Si cette application est en pleine expansion, 4,6 d’utilisateurs ont été piratés par un groupe de hackers et ont vu leurs identifiants publiés sur un site internet nommé SnapchatDB.info (aujourd’hui fermé) dans la nuit de 31 décembre.

Un piratage qui aurait pu être évité par l’entreprise qui a été alertée par le groupe australien Gibson Security, qui depuis le mois d’août avait prévenu qu’il demeurait certaines failles dans la sécurité  de l’application mais aucunes mesures n’avaient été prises.

Si Snapchat a récemment annoncé qu’une mise à jour sécurisée allait être en ligne dans quelques temps, rassurez-vous, les développeurs Will Smidlein et Robbie Trencheny ont créé un outil, GS Lookup - Snapchat (hébergé chez Gibson Security), qui permettent aux utilisateurs de Snapchat de vérifier si leur compte figure sur la fameuse liste.