28.1.14

Quand Europe 1 joue avec l'humour...

Mardi dans le Washington Post, les américains pouvaient découvrir une demande un peu particulière adressée au président des Etats-Unis par la radio française Europe 1 : "Cher président, vous avez déjà essayé les 'french fries', pourquoi n'essayeriez-vous pas une interview avec une radio française ?" Le but : susciter l’attention de Barack Obama en faisant rire ou du moins sourire.

La Maison Blanche a réagi le lendemain  via le porte parole Jay Carney qui a déclaré en souriant : « Je ne rejette pas a priori une telle façon de demander" un entretien au président. Mais "je pense que c'est un moyen coûteux de le faire (…). Vous pouvez toujours essayer", a-t-il ajouté.

Concernant, Europe 1, cette dernière n’a rien eu à débourser puisqu’elle a procédé à un échange d'espace publicitaire avec le Washington Post, comme le pratiquent régulièrement les médias français entre eux. Thomas Pawlowski, directeur de la communication d'Europe 1, explique également qu’une demande formelle d’interview a été addressée, en parallèle à cette opération de communication, à la Maison Blanche et à l’ambassade des Etats-Unis en France, il y a quelques semaines.

Europe 1 a réussi une partie de son pari : susciter l’attention de la Maison Blanche et amuser français et américains par cette French Touch d’humour. Affaire à suivre


23.1.14

Une application permettant d'écrire avec les étoiles


L’agence britannique AKQA mondialement connue en terme d’innovations et  de communication digitale élabore une application en réalité augmentée ; « Written in the Stars »  qui permet aux internautes de composer un message en reprenant les codes des astres.


Elle est très simple à utiliser, il suffit de taper sa déclaration sur son clavier et celle-ci s’affiche dans le ciel étoilé. Une fois envoyée, le destinataire visionne votre message via son smartphone (iOS), ou ordinateur.

De plus afin de donner ampleur à cette campagne, une bande son a été créée par le célèbre groupe Massive Attack pour la vidéo de présentation.

Cette nouvelle application qui lie technologies et romantisme, est idéale pour déclarer votre flamme en cette période de Saint Valentin.


Marie-Vincente

6.1.14

4,6 millions de comptes Snapchat piratés pendant la nuit du réveillon

L’application Snapchat qui permet d’envoyer des photos ou des vidéos instantanément à ses proches, visibles seulement pendant 10 secondes maximum, a été victime de piratage lors du réveillon, laissant alors 4,6 millions de comptes Snapchat à découvert sur internet.

Lancée en septembre 2011 par deux jeunes étudiants de Stanford dans leur vingtaine, c’est l’application mobile la plus téléchargée ces derniers mois en France qui a été victime d’un bad buzz pendant la nuit du réveillon.

Avec près de 200 « snaps » envoyés par jours, les utilisateurs, en partie des jeunes, privilégient aujourd’hui les snaps plutôt que les textos. Si cette application est en pleine expansion, 4,6 d’utilisateurs ont été piratés par un groupe de hackers et ont vu leurs identifiants publiés sur un site internet nommé SnapchatDB.info (aujourd’hui fermé) dans la nuit de 31 décembre.

Un piratage qui aurait pu être évité par l’entreprise qui a été alertée par le groupe australien Gibson Security, qui depuis le mois d’août avait prévenu qu’il demeurait certaines failles dans la sécurité  de l’application mais aucunes mesures n’avaient été prises.

Si Snapchat a récemment annoncé qu’une mise à jour sécurisée allait être en ligne dans quelques temps, rassurez-vous, les développeurs Will Smidlein et Robbie Trencheny ont créé un outil, GS Lookup - Snapchat (hébergé chez Gibson Security), qui permettent aux utilisateurs de Snapchat de vérifier si leur compte figure sur la fameuse liste.