29.7.13

Une communication assez timbrée !


            Le média ukrainien delo.ua, site d’actualité économique, a trouvé une manière créative et insolite de diffuser l’information en mêlant ancienne et nouvelle économie : avec des timbres !


 
Ce concept original permet d’attirer rapidement l’œil du lecteur, dans cette jungle d’informations qu’est Internet, où il est difficile de s’y retrouver.

Le slogan du site « News briefly » traduit l’esprit selon lequel il faut être bref et concis lorsqu’une information est délivrée. Souhaitant toucher un public d’actifs, la force de ce site d’informations est donc d’informer en quelques secondes de manière ludique et originale.

C’est l’agence Leo Burnett qui a eu l’idée de cette communication excentrique et ingénieuse. Dans un magazine est insérée une planche de 2 à 5 timbres détachables, résumant et illustrant brièvement une information sur l’actualité, qu’il s’agisse du rachat d’Instagram par Facebook ou de l’atterrissage de Curiosity sur Mars…
Un concept qui a permis au site d’informations d’augmenter son traffic de 10% par jour juste après le lancement de l’opération.


Pour avoir une idée pareille… il faut être timbré !

23.7.13

Mise aux enchères caritatives de la liste de Schindler sur eBay !


            La célèbre liste de Schindler qui a permis de sauver 1100 personnes d’une déportation assurée, est mise aux enchères sur eBay du 18 juillet au 28 juillet.





Cette opération insolite est menée par l’agence californienne AuctionCause, le leader en ventes aux enchères caritatives. A ce jour, le montant s’élève à 3 millions de dollars et l’on s’attend à ce qu’il atteigne 5 millions de dollars.

Pourquoi avoir choisi eBay comme moyen de vente aux enchères ?
Le président fondateur d’AuctionCause, Eric Gazin, estime que cette affaire concerne le monde entier, or eBay compte plus de 100 millions de membres et représente ainsi le moyen le plus approprié. Sa volonté est de permettre à chacun de participer à cette acquisition s’il le souhaite.

Rappelons que Oskar Schindler a sauvé plus de 1100 personnes durant la Shoah en les employant dans ses fabriques d’émail et de munitions en Pologne et en République Tchèque.
Actuellement, quatre exemplaires existent, mais cette version est l’unique en circulation sur le marché, les autres étant déposées dans des institutions (musée et mémorial). Datée du 18 avril 1945, la liste compte les noms de 801 hommes. Cette manière troublante de vendre un document d’une telle valeur génère de nombreux avis divergents, surtout lorsque l’on connaît le passé controversé du site Internet.


Bel acte d’égalité ou procédé choquant ?

16.7.13

Yamaguchi-gumi Shinpo… ou le magazine de la mafia japonaise !


            Ce journal inédit, « La gazette du clan Yamaguchi » en français, est exclusivement dédié aux membres de la pègre japonaise. Il s’agit du premier numéro, tiré à 28 000 exemplaires et introuvable en kiosque ou par abonnement.





           Les yazuka, membres du plus grand clan mafieux japonais, pourront désormais revoir les valeurs et la discipline de la mafia japonaise de ces dernières décennies. Ce clan représente 40% de la pègre japonaise dans son ensemble (qui totalise 63 000 membres selon les derniers chiffres des autorités).

Le « parrain » du clan, Kenichi Shinoda, s’adresse directement aux jeunes générations dans un éditorial. C’est en communicant les valeurs du clan, qu’il tente de rassembler et remotiver ses troupes lors des temps difficiles actuels. Ce magazine contient également une rubrique de jeux, des pages « people » (sur les membres du clan) et une chronique poésie avec des haïku.

A l’image des mafias italiennes ou chinoises, les yakuza sont présents dans de nombreux secteurs d’activité, du trafic de drogues à la prostitution sans oublier le racket ou le jeu. Longtemps tolérées et non reconnues comme illégales, ces activités sont néanmoins activement poursuivies par les syndicats du crime.



Selon les médias japonais, une seconde édition de cette gazette va paraître prochainement… affaire à suivre !