28.5.13

Presse gratuite : développement considérable du numérique

La transition du papier au numérique dans la presse gratuite a été initiée par le 20 minutes à partir du milieu des années 2000.





Le titre de presse a créé un site performant et rentable attirant en moyenne 5,6 millions de visiteurs uniques par mois. En investissant le premier dans le numérique, le quotidien d’information générale gratuit appartenant à Ouest-France et fondé par le conglomérat norvégien Schibsted a pris de l’avance par rapport à ses concurrents.

En effet, la presse gratuite d’information en France comprend 3 grands titres : 20 minutes, Metro et Direct Matin. Ce dernier n’a lancé son site web qu’en mars 2013, avec une forte ambition, lorsque l’on sait qu’aujourd’hui une grande partie du lectorat s’est reconvertie sur le web. Quant au quotidien gratuit Metro, il va prendre l’appellation de « Metro News » à partir du mercredi 29 mai, afin d’avoir une marque unique, le site Metrofrance.com ayant ainsi été rebaptisé Metronews.fr.

Le patron de l’édition française du titre de presse Edouard Boccon-Gibod s’est prononcé sur ce changement de nom avec humour « Lorsque je tape "Metro" sur Internet, au pire je tombe sur le site marchand, au mieux, sur la RATP, ce qui n'est pas très valorisant pour nous. »

Le journal va-t-il rattraper son retard? Affaire à suivre… 

Source : Lemonde.fr

16.5.13

Dès maintenant dans vos kiosques : 750g Le mag !


Le 14 mai, a eu lieu le lancement de «750g Le mag» à l’ATELIER dans le 10ème arrondissement de Paris. 



La rédactrice en chef Marion Minuit et le groupe Mondadori et ses équipes ont pris en main la conception et la réalisation de ce nouveau magazine, dédié à l’art culinaire.

Un lancement gourmand pour un super magazine que l’on vous conseille d’acheter au plus vite ! Il est organisé autour de deux thématiques : comment bien cuisiner et comment être bien dans sa cuisine. Vous y découvrirez des recettes mais aussi des astuces, des adresses, des conseils... Régalez-vous !


7.5.13

Presse : le retour des anciens !

Bien que la presse rencontre d’importantes difficultés, certains anciens titres de presse font à nouveau surface. Notons France soir et Lui qui seront de nouveau publiés à la rentrée, ainsi que Vital relancé il y a un mois.




Photo de Daniel Filipacchi, co-fondateur du magazine «Lui» créé en 1963


Tandis que des nouveaux titres de presse naissent, certains renaissent. Ces derniers comptent sur leur forte notoriété pour rebondir avec succès.
Journal phare dans la presse française uniquement disponible en version numérique depuis fin 2011, France soir a premièrement réapparu sous forme d’e-mag payant et téléchargeable sur iPad depuis fin mars 2013. Le principe de la nouvelle version du journal est de mêler des contenus originaux à une place de marché dont les offres sont liées aux articles publiés.

Le nouveau propriétaire Cards Off, une société de paiement spécialisée dans l'e-commerce, souhaite faire de France soir « un magazine populaire mais haut de gamme » dont le financement est fondé à 20 % sur la publicité ainsi que la diffusion et à 80 % sur la place de marché. Les quatre premiers numéros de l'e-mag, vendus à 1,79€ l’unité, se sont écoulés à environ un millier d'exemplaires. Cards Off compte également relancer une édition quotidienne numérique d'ici la fin de l'année.

Mondadori France, l’éditeur de Grazia et Biba, a relancé Vital il y a un mois. Ce journal va renaître sous la forme d'un « spin off » de Top Santé (350 000 exemplaires par mois) et touchera une cible féminine. « Le magazine Beauté Forme & Bien-être des trentenaires actives » sera mis en place avec une périodicité bimestrielle à 100 000 exemplaires pour 2,80€ l’unité. Le titre sera également doublé d’un site de coaching en ligne afin de renforcer l’image de « mensuel luxueux ».

Enfin, le célèbre magazine Lui ressuscitera le 5 septembre prochain. Il a été créé en 1963 par l’ex-photographe de Paris Match devenu éditeur de presse Daniel Filipacchi et par Frank Ténot. Le titre a été arrêté et relancé plusieurs fois puis a été racheté début 2013 par Jean-Yves Le Fur, qui avait lancé avec succès DS et Numéro à la fin des années 1990.
Le mensuel, désormais dirigé par Frédéric Beigbeder sera tiré à 400 000 exemplaires.

Ces journaux réussiront-ils à survivre dans la conjoncture actuelle ? Affaire à suivre…

Source : Lefigaro.fr


Camille F.