25.3.13

Le magazine Vanity Fair en kiosque dès le mois de Juin

La version française du célèbre magazine américain piloté par Michel Denisot sortira le 26 juin prochain dans les kiosques. très attendu le lancement de ce nouveau titre crée l'événement et promet de secouer le monde de la presse. 

La chanteuse Taylor Swift en couverture du dernier numéro de Vanity fair.
Source photo : vanityfair.com

Fondé en 1983 par le groupe Condé Nast, qui possède également les magazines Vogue et Glamour, Vanity Fair est considéré comme une bible aux États Unis. Le mensuel, dont la cible est majoritairement féminine, consacre des reportages sur la politique, la mode et les célébrités à travers notamment des séries photos signées par les plus grands photographes. Une formule qui continue de satisfaire ses lecteurs depuis trente ans et qui pousse les dirigeants du magazine à développer des éditions à l'étranger. Après des lancements réussis en Italie, en Espagne et au Royaume Uni, Condé Nast vise la France afin de "réveiller le marché français" dixit Xavier Romatet le PDG du grand groupe de presse. 

Pour s'implanter en France, Condé Nast a choisi l'animateur du Grand Journal sur Canal + pour diriger la rédaction. Pour Xavier Romatet ce choix s'explique par le fait que "Nous avions besoin de quelqu'un d'emblématique et de charismatique, qui ait une vision claire des gens qui font l'époque d'aujourd'hui'. Anne Boulay anciennement rédactrice en chef du mensuel masculin GQ sera chargée de seconder Michel Denisot. 

Michel Denisot et Anne Boulay à un dîner organisé par Vogue et Vanity Fair. 

La version française du mensuel féminin devrait être fidèle au style éditorial de son grand frère américain. Pour faire face à ses concurrents et se faire une place le Vanity fair français souhaite "redonner un peu de noblesse aux métiers de la presse et aux lecteurs, malmenés par la vitesse, les 140 signes d'un tweet et les photos volées" déclare Xavier Romatet. 

pour ce lancement en France, le groupe Condé Nast souhaite atteindre en 2016 une diffusion moyenne de 80 000 exemplaires. le mensuel sera vendu au prix de 4 € soit un peu moins cher que Vogue. L'équipe du magazine, qui serait composée d'une trentaine de personnes aurait travaillée sur quatre numéros zéros destinés à tester le potentiel du mensuel. 

Nosu parions que le premier numéro qui sortira le 26 juin 2013 devrait faire parler de lui aisément. Reste à savoir si un tel magazine trouvera sa place parmi les autres titres féminins et qui aura l'honneur de faire la première couverture de ce numéro ! 


Sources : lemonde.fr


ELODIE T.