2.12.13

Découvrez le premier marché de Noël sur internet

Cette année, Lucky attitude, un site de vente privée sur Internet lance sa version 2.0 du marché de Noël : Le Collectif de Noël




C’est un tout nouveau concept initialement inspiré par la marque trendy de chaussures FAGUO il y a deux ans et concrétisé cette année par la marque Lucky Attitude. Un site « Made in France » qui rassemble près de 500 articles issus de 50 start-up françaises différentes tous à -20% sur le site, à l’occasion des fêtes de fin d’année.


Parmi les produits proposés, on retrouve essentiellement des objets innovants tels que des gadgets, des accessoires de mode ou des produits High Tech pour tous les styles : classiques, retro, geek ou encore chic.

Un site innovant qui permet à tous les internautes de combler leurs proches avec des cadeaux originaux et ludiques sans se déplacer.

Enfin, fidèle à l’esprit de Noël, le site met en avant les valeurs de solidarité et de générosité en s’engageant à reverser 2 euros par article acheté à l’association « La Voix de l’Enfants » qui aide les enfants défavorisés et en détresse.

Pour le découvrir : http://lecollectifdenoel.fr/

21.11.13

Un « site de rencontres » pour échanger ses journaux.

Lancé le 4 juin dernier, le site trocdepresse.com est un nouveau réseau social qui permet de rencontrer son voisinage afin d’échanger avec eux des journaux ou des magazines.


Le principe du site est très simple, en vous inscrivant, il propose de vous mettre en relation avec vos voisins et de troquer avec eux les magazines que vous avez déjà consultés et dont vous comptiez vous débarrasser.

Le lecteur doit remplir un profil renseignant sur ses titres préférés et ceux auxquels il est abonné. 
Il doit également mettre son adresse afin de savoir automatiquement si des lecteurs de son voisinage sont déjà membres de trocdepresse.com

« Pour l’instant, cela reste très géolocalisé , explique le fondateur de Troc de Presse, Julien Fuentes. On s’adresse à ceux qui habitent dans des logements collectifs. Je pars du principe que les gens ne feraient pas l’effort d’aller un kilomètre plus loin pour donner leurs magazines à un voisin qu’ils ne connaissent pas. »

A l’image du covoiturage, de plus en plus utilisé et apprécié, Julien Fuentes voit dans son concept un moyen de faire des économies tout en permettant aux usagers de ce service de rencontrer leur voisinage et ainsi de créer un lien social avec lui.

Le site compte déjà un millier de membres. S'il continue sur sa lancée, son fondateur envisagerait même des partenariats avec des groupes de presse afin de proposer à leurs lecteurs des abonnements mutualisés.


Marie-Vincente

13.11.13

BuzzFeed débarque bientôt en France.

Le très célèbre site Internet américain de divertissement a annoncé le lancement de trois nouvelles versions en français, en espagnol et en portugais.


Source : marianne.net


BuzzFeed souhaite conquérir de nouveaux publics et a annoncé la mise en ligne de sa version francophone le 4 novembre. Les versions espagnoles et portugaises du site ont été visibles sur la toile respectivement le 18 et 21 octobre.

Il s’agit de la première initiative de BuzzFeed hors du milieu anglophone. Lancé en 2006 par le cofondateur du Huffington Post, Jonah Peretti, le site compte plus de 85 millions de visiteurs par mois. 

BuzzFeed c’est l’adaptation de l’actualité aux réseaux sociaux. Comme ses concurrents médiatiques, « exclusivement » centrés sur l’actualité, le principal objectif des fondateurs de site est d’obtenir le plus de clics possibles. Pour obtenir un maximum d’internautes, le site allie informations et outils de divertissements, dont les utilisateurs de réseaux sociaux sont friands. La principale cible de ce média est « les gens qui s’ennuient au bureau » confie Ben Smith, rédacteur en chef de BuzzFeed.

Buzzfeed a annoncé hier sur Twitter la mise en ligne de sa page française. C’est dans les locaux de Sciences Po Paris, que les dirigeants du site se sont présentés à la presse.


Marie-Vincente

22.10.13

Le célèbre site «L’étudiant» décline son site lifestyle «Trendy» au format papier et lance «Trendy Mag».

A l’occasion du premier anniversaire du site lifestyle L’Etudiant Trendy, une version papier gratuite sera distribuée massivement dans les établissements d’enseignement supérieur.


Le magazine, qui s’adresse autant aux filles qu’aux garçons comporte plusieurs rubriques traitant des préoccupations et des centres d’intérêts des jeunes : le logement, la mode, la déco, les geekeries et l’emploi ainsi qu’une sélection des meilleurs articles de l’Express pour les sujets de société, d’économie et de politique.

Tiré a 220 000 exemplaires, il sera distribué dans les écoles supérieures telles que les universités, les écoles de commerce, les écoles d’art et les écoles d’ingénieurs. Il sera disponible dans les plus grandes villes de France en octobre, puis en janvier.

Le magazine conserve le même esprit que sur le site : il aborde les problèmes de la vie quotidienne que rencontrent les étudiants ainsi que les jeunes actifs. Il est composé de nombreux témoignages et de conseils de professionnels.

A l’occasion de la sortie de ce tout nouveau support, une nouvelle charte graphique a été pensée pour le magazine et le site, plus chic.

Un nouveau logo a été créé, plus dynamique, il intégre désormais la baseline : «réussir avec style». 

Et pour ceux qui n’auraient pas réussi à se procurer un exemplaite papier, une version numérique sera envoyée aux abonnés de la newsletter hebdomadaire de Trendy, qui comprend déjà plus d’un million d’abonnés.


Marie-Vincente

7.10.13

Elle Man

Le géant de la presse et des divertissements, le groupe français Lagardère active a lancé ce jeudi dans les kiosques un magazine masculin bimestriel conçu pour les hommes français.



Délà existant dans 11 pays d’Asie, il s’adresse à tous les hommes sans les mettre dans des cases ; hétéro, homo. Classification déclarée «obsolète» par la directrice de la rédaction de Elle, Valérie Toranian, qui a piloté le projet. «Il s’agit de convaincre des lecteurs décomplexés, qui assument leur masculanité» selon ses propres dires.

Le magazine de 200 pages est vendu à 3,50 € est divisé en cinq grandes parties. 
Une partie «choix» qui comprend : culture, art de vivre, politique et société. 
Un deuxième thème «style» qui traite des nouvelles tendances, des produits et des adresses.
La troisième partie «Magazine» contient des reportages notamment rédigés par de grandes plumes comme Marc Dugain, Medhi, Badrou ou encore Joann Sfar. Et enfin s’ajoutent «mode» et «lifestyle».

Le ton se veut original et décalé avec en premier de couverture l’acteur belge Matthias Schoenaerts ayant obtenu le César du meilleur espoir masculin.


Avec un premier tirage de 150.000 exemplaires l’objectif de vente de Elle Man est de 100.000 exemplaires.

23.9.13

"Lui" est de nouveau dans les kiosques


  

Le magazine disparu en 1994 est de nouveau disponible. C’est le célèbre écrivain Frédéric Beigbeder, connu pour ses best-seller dont «99 francs» qui est au commande de la rédaction du magazine. Sorti le 5 septembre dernier, il ne cesse de faire parler de lui depuis.

Le magazine fait en effet le buzz depuis sa sortie. Avec un positionnement très particulier, il se définit comme le magazine réservé à la gente masculine. La cible est très précise : les hommes de 35-50 ans, premium et exclusivement hétérosexuels.De plus, en mettant l’actrice Lea Seydoux en couverture dans une tenue transparente qui nous laisse apercevoir son corps en dessous, le magazine a fait une entrée très remarquée. A l’image du stéréotype de l’Homme citadin snob, il propose plusieurs pages de femmes dénudées, des articles sur les soirées mondaines, des pages cultures…



Si près de 100 000 exemplaires ont été vendus à sa première sortie, il est déjà qualifié de journal homophobe et sexiste par un grand nombre des journalistes qui ont pu le découvrir.



Vous pourrez alors vous faire votre propre avis, tout les mois pour seulement 2,90 euros.


29.7.13

Une communication assez timbrée !


            Le média ukrainien delo.ua, site d’actualité économique, a trouvé une manière créative et insolite de diffuser l’information en mêlant ancienne et nouvelle économie : avec des timbres !


 
Ce concept original permet d’attirer rapidement l’œil du lecteur, dans cette jungle d’informations qu’est Internet, où il est difficile de s’y retrouver.

Le slogan du site « News briefly » traduit l’esprit selon lequel il faut être bref et concis lorsqu’une information est délivrée. Souhaitant toucher un public d’actifs, la force de ce site d’informations est donc d’informer en quelques secondes de manière ludique et originale.

C’est l’agence Leo Burnett qui a eu l’idée de cette communication excentrique et ingénieuse. Dans un magazine est insérée une planche de 2 à 5 timbres détachables, résumant et illustrant brièvement une information sur l’actualité, qu’il s’agisse du rachat d’Instagram par Facebook ou de l’atterrissage de Curiosity sur Mars…
Un concept qui a permis au site d’informations d’augmenter son traffic de 10% par jour juste après le lancement de l’opération.


Pour avoir une idée pareille… il faut être timbré !

23.7.13

Mise aux enchères caritatives de la liste de Schindler sur eBay !


            La célèbre liste de Schindler qui a permis de sauver 1100 personnes d’une déportation assurée, est mise aux enchères sur eBay du 18 juillet au 28 juillet.





Cette opération insolite est menée par l’agence californienne AuctionCause, le leader en ventes aux enchères caritatives. A ce jour, le montant s’élève à 3 millions de dollars et l’on s’attend à ce qu’il atteigne 5 millions de dollars.

Pourquoi avoir choisi eBay comme moyen de vente aux enchères ?
Le président fondateur d’AuctionCause, Eric Gazin, estime que cette affaire concerne le monde entier, or eBay compte plus de 100 millions de membres et représente ainsi le moyen le plus approprié. Sa volonté est de permettre à chacun de participer à cette acquisition s’il le souhaite.

Rappelons que Oskar Schindler a sauvé plus de 1100 personnes durant la Shoah en les employant dans ses fabriques d’émail et de munitions en Pologne et en République Tchèque.
Actuellement, quatre exemplaires existent, mais cette version est l’unique en circulation sur le marché, les autres étant déposées dans des institutions (musée et mémorial). Datée du 18 avril 1945, la liste compte les noms de 801 hommes. Cette manière troublante de vendre un document d’une telle valeur génère de nombreux avis divergents, surtout lorsque l’on connaît le passé controversé du site Internet.


Bel acte d’égalité ou procédé choquant ?

16.7.13

Yamaguchi-gumi Shinpo… ou le magazine de la mafia japonaise !


            Ce journal inédit, « La gazette du clan Yamaguchi » en français, est exclusivement dédié aux membres de la pègre japonaise. Il s’agit du premier numéro, tiré à 28 000 exemplaires et introuvable en kiosque ou par abonnement.





           Les yazuka, membres du plus grand clan mafieux japonais, pourront désormais revoir les valeurs et la discipline de la mafia japonaise de ces dernières décennies. Ce clan représente 40% de la pègre japonaise dans son ensemble (qui totalise 63 000 membres selon les derniers chiffres des autorités).

Le « parrain » du clan, Kenichi Shinoda, s’adresse directement aux jeunes générations dans un éditorial. C’est en communicant les valeurs du clan, qu’il tente de rassembler et remotiver ses troupes lors des temps difficiles actuels. Ce magazine contient également une rubrique de jeux, des pages « people » (sur les membres du clan) et une chronique poésie avec des haïku.

A l’image des mafias italiennes ou chinoises, les yakuza sont présents dans de nombreux secteurs d’activité, du trafic de drogues à la prostitution sans oublier le racket ou le jeu. Longtemps tolérées et non reconnues comme illégales, ces activités sont néanmoins activement poursuivies par les syndicats du crime.



Selon les médias japonais, une seconde édition de cette gazette va paraître prochainement… affaire à suivre !