27.12.12

We fight censorship


Reporters Sans Frontières, ONG qui défend la liberté d’informer et d’être informé, a lancé un site d’information anti-censure wefightcensorship.org.
Le site publie des contenus interdits ou censurés, ou qui ont valu des représailles à leurs auteurs. Les contenus peuvent être facilement dupliqués sur des sites miroirs. Reporters Sans Frontières mise également sur l’effet Streisand : une information censurée trouvera un écho plus grand sur Internet par le simple fait qu’elle sera reprise et diffusée massivement par les internautes.
Tout le monde peut publier des articles. Les contenus, sélectionnés par un «comité éditorial» sont publiés dans leur langue originale et traduits en anglais et en français. De plus, on peut connaître les conditions dans lesquelles ils ont été publiés. Grâce à ce site, l’ONG espère dissuader les censeurs.
De nombreux pays comme la Corée du Nord, la Syrie ou l’Iran exercent encore aujourd’hui une très forte censure et la France est 38ème dans le classement de la liberté de la presse dans le monde, publié par Reporters Sans Frontières.