7.12.11

Culte(s) le nouveau magazine luxe très très sélectif !



"Surpris en découvrant votre boîte aux lettre?" C'est sur ces mots que commence le carton d'invitation adressé par Laurent Dubois, directeur de publication. Pourquoi, surpris? Vous allez vite comprendre...

Pour commencer, ce magazine n’est pas n’importe lequel puisqu’il possède des caractéristiques bien spécifiques ! Vous ne le trouverez pas dans les kiosques parisiens ni à votre maison de la presse ; ce magazine viendra lui-même à vous puisqu’il est diffusé en portage à domicile. Et si vous avez la chance de le recevoir, vous pourrez conclure que vous êtes un privilégié. En effet, le premier numéro a été adressé à environ 80 000 foyers à hauts revenus de Paris et sa région. Si vous ne l’avez pas encore reçu, il y a une infime chance que vous puissiez le tenir dans vos main lors de la prochaine parution du magazine. Non, culte(s) ce veut très exclusif, unique en tout genre.

Vous me direz : mais que renferme-t-il ? Culte(s) emmène ses lecteurs à la découverte de nouveaux territoires du luxe, de l’art de vivre, de la mode et de la création en conjuguant esthétisme et exigence éditoriale. Vous ne trouverez aucune offre d’abonnement au sein des pages du magazine, puisque Laurent Dubois, directeur de la publication et laurent Gounel, rédaction en chef ont souhaité offrir un véritable cadeau à leurs lecteurs.

Le magazine a annoncé «de belles signatures de la presse française ainsi que les productions originales de photographes reconnus.». Bimestriel, le magazine devrait devenir mensuel à la rentrée 2012. La couverture sobre et distinguée vous plongera directement dans le monde du luxe et du raffiné, le rédactionnel est riche et profond, il vous emportera dans un monde d’évasion, ponctué par de sublimes publicités et de pages shopping.

Lundi 28 novembre pour lancer officiellement le magazine, Laurent Dubois et Laurence Gounel ont convié les « heureux élus » à l’hotel Salomon de Rothschild pour une soirée plutôt culte(s).

Pour les privilégiés, rendez-vous en janvier pour un nouveau numéro ! Et comme le dirai Laurent Dubois : "On aimerait qu'après la lecture de ce premier numéro, vous attendiez avec impatience le suivant".

CD.