3.6.10

Metro’n Roll

Metro’n Roll

Si, comme moi, vous êtes un des ces petits chanceux qui prennent la ligne 10 du métro parisien le matin afin de se rendre gaiement au travail,, entre deux bâillements et un coup d’œil aux « brèves » de DirectMatin, vous n’êtes pas passés à côté du relooking de la station Duroc.
En effet, à l’occasion du festival Rock En Seine qui se déroule fin août à Paris, la RATP, -partenaire depuis 2003-, a changé le nom de la station en « Durock ». Ce petit clin d’œil insolite rend également hommage aux artistes, puisqu’en parallèle, les affiches 4x3 de la station - hautes en couleurs - reprennent les paroles des chansons de différents groupes (Band of Horses, Stereophonics, LCD Soundsystem, ou encore The Kooks), ainsi que des visuels des artistes programmés.
Cette opération qui s’échelonne du 1er au 7 juin se complète d’un jeu d’énigmes sur les sites internet de la RATP (ratp.fr) et de Rock en Seine (rockenseine.com), où des indices sont à collecter à la station « Durock » de la ligne 10 (Et oui, toujours cette ligne qui nous berce de Boulogne à Austerlitz, soir et matin, matin et soir, ô joie !).
Un coup d’pub plutôt réussi pour Rock en Seine, mais surtout pour la RATP, qui, l’espace d’une station, nous fait oublier les retards, les grèves, les incidents voyageurs, et la tête de mon voisin d’en face, qui semble totalement désapprouver que je chante « Sofa song » à tue-tête.