23.11.09

Souriez, vous êtes espionnés !!


Facebook... encore lui... a fait une nouvelle victime ! L'histoire se déroule au Québec. Une jeune femme, en arrêt maladie pour dépression depuis un an s'est vue retirer ses allocations maladies... sous prétexte que ses photos publiées sur Facebook la montraient souriante. Bon, ok, elle assistait à une soirée Chippendales... Avouez qu'il y a de quoi retrouver le moral, non ?
Cette petite anecdote s'ajoute à de nombreux exemples qui confirme que Facebook est un livre ouvert sur notre vie privée... et disponible pour tous !!
A méditer avant de publier les photos de vos prochaines soirées sur votre profil !!