5.11.09

Quand la crise donne des idées...

Parfois, la crise a du bon... L'office du tourisme du Maroc a décidé, il y a quelques mois, de se positionner en tant que "thérapeute" des nouvelles maladies survenues suite à la crise économique.
En effet, avec les difficultés financières actuelles, le moral de la population est au plus bas et celle-ci ne pense plus à se détendre.

Le Maroc a donc fait appel à l'agence BDDP pour la réalisation d'une campagne européenne( France, Allemagne, Grande Bretagne, Belgique, Pays bas, Espagne et Italie) ).
Celle-ci est composée notamment d'une interface dynamique(site internet) ayant pour but d'examiner l'état de santé des internautes grâce à un test et à l'aide du professeur KARMA qui nous accompagne tout au long de notre visite..
Les pathologies prennent des noms très ludiques tels que la " mollassonite", la "touvamalgie, la "désinteressole", la " tristalgie foudroyante", la "vénérose aigue".
Le professeur nous rassure et examine notre cas très attentivement sur une ambiance sonore orientale. Il nous propose ainsi de découvrir les "soins-traitement" adaptés à notre maladie : des séjours au Maroc. Nous avons aussi la possibilité de consulter des témoignages de personnes ayant la même maladie que nous et qui ont réussi à se soigner au Maroc.
Voilà une manière intéressante d'utiliser et de détourner la crise économique pour motiver les gens à partir en voyage : www.marocotherapie.com