23.3.09

Quand les médias jugent les médias


+ clair sur Canal +, Médias le magazine sur France 5, Morandini ! sur Direct 8... les émissions de décryptage des médias se multiplient. C’est le signe que le téléspectateur et plus généralement l’utilisateur des médias est et veut être de plus en plus éclairé sur le traitement de l’information.
Il y a encore quelques années, + clair, à l’époque la seule émission grand public sur les médias, s’intéressait à ce qu’il se passait dans les médias étrangers ou présentait les originalités du PAF. Aujourd’hui, on est beaucoup plus dans la critique du traitement de l’actualité. Les élections de 2002 et le traitement de la crise des banlieues ont été le déclencheur de cette nouvelle tendance.
L’usager (ou client) des médias n’est plus dupe. Il s’interroge de plus en plus sur le lien entre le pouvoir et les médias (notamment les relations entre les grands groupes médiatiques et le chef de l’Etat).
Par ailleurs, les populations longtemps stigmatisées par les médias (jeunes des banlieues...) ont de plus en plus conscience que les médias ont beaucoup contribué à leurs désaveux.
Alors que prouve le succès de ce type d’émissions ? Un critique des médias ou un intérêt toujours plus grand pour la sphère médiatique ? Un peu des deux probablement. Le développement exponentiel des médias (avec l’avènement d’Internet) et la part de plus en plus grande des médias participatifs mettent de plus en plus le grand public au coeur du processus médiatique...
Alors si les médias analysent de plus en plus les médias, c’est que les médias ont peut-être enfin pris conscience qu’ils doivent rester en prise directe avec leurs utilisateurs.

11.3.09

Tout le monde M... Le Monde


Le quotidien Le Monde a lancé mercredi 4 mars un supplément mensuel dédié à l’art de vivre, la mode, la décoration, la gastronomie et aux voyages. Ce nouveau support se nomme «M». Un moyen de juguler la baisse continue des ventes du célèbre quotidien ou un exercice d’image ?
Quoiqu’il en soit, la nouvelle tendance à succès... c’est le luxe. Un positionnement qui, paradoxalement, ne connaît pas la crise en temps de crise. Cela se vérifie dans les secteurs industriels comme l’automobile, dans le secteur textile... et dans les médias !
Alors voici, aux côtés des Vogue, Femmes ou autres Officiel, un support de plus qui va présenter des produits inaccessibles pour le lecteur moyen... mais peut-être celui-ci a-t-il seulement envie de réver !!